Detection-reseaux.fr » Bien être » Diarrhée : comment la reconnaître ?

Diarrhée : comment la reconnaître ?

On a tous déjà eu au moins un épisode de diarrhée qui a failli nous faire perdre la tête, elle se manifeste soit par l’émission de selles molles, parfois même liquides, ou par la récurrence des selles au cours de la journée (jusqu’à dix selles par jour). Elle est le plus souvent associée à des crampes abdominales et des ballonnements.

Il faut différencier la diarrhée aiguë de la diarrhée chronique :

  • La diarrhée aiguë : apparaît brusquement et ne dure pas très longtemps (moins de dix jours).
  • La diarrhée chronique : est plus contraignante car elle s’étale au moins sur deux ou trois semaines.

Quelles sont les étiologies ?

Pour les diarrhées aiguës, les principales causes sont :

  • Les toxi-infections alimentaires, c’est-à-dire la consommation d’un aliment contenant une bactérie (Staphylocoques, Salmonelles, E.coli, etc.) ou une toxine agressant les parois intestinales et augmentant leurs sécrétions. La fièvre, la déshydratation, les nausées et les vomissements s’ajoutent,dans ce cas là, à la diarrhée.
  • Les gastro-entérites, dues principalement aux virus (norovirus, rotavirus…etc). La diarrhée, dans ce cas s’associe à des douleurs abdominales, des vomissements, des maux de tête, des courbatures et de la fièvre.
  • Certains traitements comme les antibiotiques peuvent provoquer aussi des diarrhées. Elles ne sont accompagnées d’aucun autre symptôme.

Pour les diarrhées chroniques, les étiologies sont nombreuses :

  • Les maladies organiques du côlon : la maladie de Crohn, la maladie cœliaque et d’autres colites inflammatoires.
  • Les maladies tumorales : le cancer du côlon, lymphome intestinal.
  • Les parasitoses et parfois même des dysfonctionnements métaboliques (dysthyroïdie).

Diarrhées chez les nourrissons et les enfants

Il ne faut jamais les négliger ! Les nourrissons et les enfants ont tendance à perdre beaucoup d’eau et de sodium et par conséquent, ils sont plus rapidement exposés à la déshydratation que les adultes.

Toujours penser à consulter rapidement un médecin, ou à donner des sels de réhydratation si une consultation n’est pas possible dans l’immédiat.

Quels sont les remèdes et les traitements ?

Pour les diarrhées aiguës, le plus souvent, il n’est pas nécessaire de procéder à des examens complémentaires.

Le mot clé est la réhydratation, surtout chez les enfants et les personnes fragiles. Elle se fait par voie orale en ajoutant à l’eau du sucre et du sel. On ajoute à cela, des anti-diarrhéiques, des anti-nauséeux et des antispasmodiques pour les crampes abdominales.

On peut aussi favoriser certains aliments comme le riz ou la banane. Dans les formes plus complexes, c’est-à-dire avec beaucoup de fièvre ou avec de selles sanguinolentes, il est recommandé d’ajouter un antibiotique en réajustant l’alimentation (favoriser le laitage afin de rétablir une flore intestinale).

Par contre, pour les diarrhées chroniques il est préférable d’explorer et de procéder à des examens complémentaires afin de déterminer leur origine et par conséquent traiter en fonction de l’étiologie.

D'autres articles sur le réseau :